Des créatures, des mondes, des gardiens.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Temps orageux & vent violent : 3°c / 8°c - Septembre (à prendre en compte dans vos rp)
• Un event est en préparation pou halloween ! que vous prépare donc les admins ? héhéhé
Admins: Stephanos - Victoria    •modos: Maria - belphegor

Partagez | 
 

 pendu sur la place(PV Tanya)

Aller en bas 
AuteurMessage
Azuma Reiji

avatar

Métier : tueur à gage
Messages : 16
Points : 9062
Localisation : je suis l'homme qui tient le couteau sous ta gorge
Humeur : tyrranique

~ Hey ! you !
Orientation sexuel : hetero
Guardians/protégés: -
Relations:

MessageSujet: pendu sur la place(PV Tanya)   Mer 8 Sep - 0:05

[je fais le premier poste avec Reiji, mais la suite du rp sera avec mon 2eme compte, Raziel]

C'était une journée comme une autre pour Charlie. Plutôt une fin de journée car il était 17heures, mais pour lui c'est à ce moment que tout commençait. Car Charlie est un guardian. Il s'est préparer en mettant sa plus belle tenue parfaitement repassé par sa femme, pris son épée nettoyés à la perfection par ses soins, mis en poche un sandwich que sa femme avait prévu, embrasser sa femme et son fils occupé à jouer avec une voiture en plastique et sortie pour se diriger vers le QG. Il rencontra ses collègues de travail avec qui il plaisanta, essaya de donner à un de ses collègues, Raziel, comment gérer au mieux son couple, plaisanta avec Max et s'entraina au tir avec Ross, bien que les armes à feu ne sont pas sa spécialité. La soirée passa vite, accompagnés par 2 autres collègues, il finit par faire le tour de son territoire, afin de vérifier qu'il n'y avait aucun problème à l'horizon.

Mon fils sait déjà lire presque correctement et ça ne fait que 3 mois qu'il a appris, alors que ma femme a fait de si beaux napperons à la brocante de samedi qu'elle les a vendus en 10 minutes.

Charlie aimait se vanter des exploits de son fils et de sa femme, il était fier d'avoir réussis sa vie, sans problème, son père en a fait un homme fort et sa mère était une femme douce qui lui appris le bon sens de la vie. A présent il avait un fils intelligent et une femme aimante et parfaite, aucun problème d'argent et absolument rien à se reprocher. Ce n'était pas le cas de ses collègues dont il suscitait parfois la jalousie sans trop s'en rendre compte.

Oui, oui, toi tu as réussis ta vie, tu nage dans le bonheur, tout est parfait.

Je suis loin d'être parfait, je reste un homme, comme vous et moi!!

Charlie regarda sa montre, plaqués or, comme si il voulait rajouter une couche à sa perfection. Il était déjà pour lui l'heure de rentrer, il trouverait sa femme qui l'attendait avec le sourire et une soupe chaude, et verrait son fils dormir avec une grande sérénité. Charlie salua une vieille dame qui devait surement rentré chez elle, Charlie n'avait presque aucun défaut, il était aimable, polie, serviable. A vrai dire, Charlie n'avait qu'un seul défaut, c'est son travail, car il mettait beaucoup de cœur à faire un travail soigné.

Il semblerait que j'ai finis ma journée, je vais faire un tour du coté de la grande place et je rentre chez moi.

Pourquoi tu ne va pas chez toi directement au lieu de faire un détour.

Mon tour de garde ne sera pas finis et le travail ne sera pas satisfait si j'en oublie cet endroit.

Fais comme tu veux nous on rentre au QG, à demain mec

Charlie se dirigea d'un pas serein vers justement cette grande place, la nuit était calme et étoilé et le seul bruit visible était le clapotis de l'eau venant d'une fontaine au milieu de la place. Elle n'était éclairé que par les réverbères parfaitement alignés sur le coté, avec un arbre entre chaque réverbères. Il n'y avait qu'un arbre qui faisait obstacle au paysage, il reposait juste à coté de la fontaine. Soudain une ombre fonça sur Charlie et le bouscula sans s'arrêter de courir. Charlie en aperçut alors une autre, appuyés sur le fin tronc de l'arbre qui faisait obstacle en question. Il a été prévu qu'il soit coupé dans l'année afin de donner une place parfaite d'ailleurs. Charlie s'avança vers cet inconnu encore trop dans l'ombre pour apercevoir son visage.

Il ne faut pas rester là monsieur, c'est dangereux à cette heure là de la nuit de se promener seul.

Exact c'est dangereux, surtout pour un guardian qui ose venir là, seul. Il pourrait faire de mauvaises rencontres.

Charlie ne put apercevoir que le dos de son adversaire, un jeune garçon aux cheveux bruns vraisemblablement. Il s'aperçut alors que le garçon tenait une dague dans la main droite. Aussitôt Charlie sortit son épée.

Étrange, d'ordinaire un guardian aurait tendance à sortir une arme à feu...

Monsieur, je vous prie de lâcher votre arme et de me suivre au Quartier, je vous arrête pour port d'arme illicite.

C'est une belle épée, quel dommage qu'il faille la salir, parce que je vais vous tuer avec.

Le garçon fit alors face à Charlie, plutôt jeune en apparence, le regard vide, et il semblait avoir un sourire de satisfaction.

Qui êtes vous??

Si vous insistez, je suis Azuma Reiji, et vous, vous êtes morts.

Le guardian leva son épée et attaqua le garçon. Mais non seulement il frappa dans le vide, mais encore plus étrange, Charlie n'avait plus son épée dans sa main. Comment avait t'elle put lui échapper?? Une voix arriva alors derrière lui.

Oui, une belle épée...

Le guardian fit un geste vers son arme à feu à sa ceinture, mais avant même de l'avoir effleuré, sa propre épée ressortit de la poitrine, là ou il y avait le cœur. Il entendit alors une dernière fois la voix de son assassin dans son oreille.

Tu sera un exemple pour tous les autres guardians qui voudront me défier.

Reiji retira l'épée en laissant la guardian tombés au sol, mort. Il prit alors une corde qu'avait Charlie et pendit le corps à l'arbre avec elle en enroulant la corde au cou du macchabée. Il finit par donner un puissant coup d'épée dans le ventre de Charlie, rependant ses organes internes sur le sol. Enfin, Reiji planta l'épée devant le corps avant de s'éloigner d'un pas tranquille, disparaissant dans l'ombre.

Le lendemain, les médias étaient déjà en train de parler du cadavre découvert, les guardians ont bouclés la zone et l'enquête a été ouverte pour savoir qui a fait une telle horreur en laissant une femme plongés dans la tristesse et un fils perdu devant ce qu'il devait faire en voyant le corps de son père pendu. Mais les médias n'ont pas divulgué le nom du guardian mort, et ainsi les femmes de tous les guardians se précipitaient sur la scène du crime voir si leur mari était le mort trouvé ou non. Un seul homme pensait que sa femme ne viendrait pas vérifier, Raziel, il pensait qu'elle ne se soucierait pas de ce genre de détail. Il se trompait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanya Del Vartas

avatar

Métier : Infirmière
Messages : 12
Points : 9070

~ Hey ! you !
Orientation sexuel : Hétérosexuel
Guardians/protégés:
Relations:

MessageSujet: Re: pendu sur la place(PV Tanya)   Jeu 9 Sep - 11:20

    Encore une journée bien remplie, entre les accidents de voitures, les noyades, les examens, les maladies..bref, la vie d'une infirmières n'est pas de toute repos. Le pire, fut qu'une femme était arriver avec d'horrible maux de ventre, pour cause, son rouge à lèvres était parfumer à la vraise et comme une idiote doublé d'une gourmande, cette femme avait trouver le moyen..de le dévoré !!! qui serait assez stupide pour manger du rouge à lèvres ? elle visiblement. Cette étrange situation avait réussis à faire rire tanya, ce qui était un vrai miracle en soit.

    - j'ai mal !!!!! pitié, faite le sortir !!!

    - calmez vous madame, respirer doucement !

    Tanya fixa la jeune femme allonger dans le lit, son ventre rond se contractait avec force. l'infirmière essaya de sourire tendis que sa patiente qui accouchait pluerait, hurlait sous la douleur. Tanya soupira et s'écrie:

    - hey ! j'ai besoin d'une sage femme ici !

    - bordel ! faite sortir se bébé! j'en peux plus, j'ai trooop mal !!!

    Tanya soupira, bien sûr d'un accouchement faisait mal, d'ailleurs, elle se souvenait très bien du sien..pauvre Raziel, il s'était à moitié fait broyer une main, ses nerfs en avait prit un coup tellement sa femme l'avait insulté à chaque contraction qui venait en criant: " c'est de ta faute ! c'est toi qui m'a engrosser ! ". Oui, c'était un souvenir étrange, mais agréable, surtout quand tanya avait pût serrer nathalia dans ses bras pour la première fois. Décidément c'était une souffrance vraiment magnifique au finale et cette femme, qui allait avoir son premier enfant, ne tarderais pas à s'en rendre compte.

    - c'est bon tanya, je suis là! désolé, on est déborder, c'est là 9ème accouchement depuis se matin, on sait plus où donner de la tête là.

    Tanya salua sa collègue d'un bref sourire tendis que celle ci commença à prendre la futur maman en charge. Tanya sortit de la chambre en soupirant, massant sa nuque, cela fait déjà 5 heures qu'elle travaillait comme une folle et n'avait pas prit le temps de faire une pause, c'était la folie dans l'hôpital. La jeune femme se mit à marcher, traversant le couloir et rejoignit le hall d'entrée, passant au administration voir quel dossier elle pouvait prendre en charge, quand la télé qui était accrocher au mur, attira l'attention de tanya.Un reportaire expliqua:

    - nous interrompons l'émission de la matinée pour un flash spéciale! cette nuit, un guardian à été attaquer et tuer de façon horrible. Se matin ses collègues l'on retrouver pendu à un arbres sur la grand place. C'est la folie, les guardians tente d'élucider l'affaire mais il est fortement probable qu'il s'agisse d'un parias qui aurais causé se meutre...

    Tanya blêmit brusquement, lâchant le dossier.

    - tanya ? tanya !!!

    Une des femmes de l'administration agita sa main devant le visage de l'infirmière equi murmura, la voix tremblant:

    - Raziel...

    Tanya se retourna et se mit à courir, rejoignant le parking en courant et entra dans sa voiture. Une peur monstrueuse se formait en elle, l'idée de perdre son époux la dévorait comme un poison. Enquillant sa voiture, l'infirmière, encore vêtu de sa blouse s'empressa de rejoindre le centre ville. Bien sur , avec cette histoire, tout le monde prenait la même route pour se rendre sur la place, que se soit la famille des guardians ou bien les curieux de la ville. Tanya se mit à klaxonner , prise dans les embouteillage en poussa un cris de colère en frappant son volant. La femme sentit ses larmes couler, la panique devenait beaucoup trop dur à gérer si bien, qu'elle sortit de la voiture et se mit à courir aussi vite qu'elle le pouvait. La grande place était à quelques centaines de mètres, à pieds, elle pouvait la rejoindre plus vite.

    Le bruit de l'eau qui coulait dans la fontaine, les flash des médias, les pleurs, les cris...quel cauchemars ! tanya était essouffler, pencher vers l'avant, une main contre son ventre, elle voulait reprendre son souffle, un homme la bouscula, mais elle n'y prêta pas garde, occuper à essayer de voir le cadavre mais les gens agglutiner derrière les banderoles interdisant le passage l'empêchait de voir. Une femme se jeta dans les bras d'un homme, visiblement soulager de voir que son époux n'était pas le guardians assassiner. Tanya paniqua encore plus, éclatant en sanglots, elle essayait de voir, bousculer par la foule, elle ne pouvait même pas avancer, comment allait-elle faire si s'agissait de Raziel ? aurait-elle le courage de voir son cadavre ? supporterait-elle la mort de celui qu'elle aime tant ? trop de question se bousculait dans son esprit, d'autant que la rancœur se mêlait à la peur et la tristesse, lorsqu'elle prit conscience, de la souffrance qu'elle avait causé à Raziel ses deniers mois et que maintenant, il était peu être mort et qu'elle n'aurait pas pû lui simplement: je t'aime.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel Del Vartas

avatar

Métier : guardian
Messages : 17
Points : 9051
Localisation : dans ma demeure
Humeur : calme et desespéré

~ Hey ! you !
Orientation sexuel : hetero
Guardians/protégés: guardian
Relations:

MessageSujet: Re: pendu sur la place(PV Tanya)   Sam 11 Sep - 23:03

Raziel était occupé à ranger son casier, il pensait ne pas avoir beaucoup de travail. Seulement à peine il eut finis que la voix de Max se fit entendre au bout du couloir.

Bon sang Raziel, mais qu'est ce que tu fous!!!

Max s'avança à grande vitesse accompagnés de Ross dans le couloir. Raziel fut surpris de les voir en tenue de combat, ou en tout cas avec l'attirail nécessaire.

T'as encore oublier de recharger ton portable, si le patron apprend ça tu va encore te faire engueuler, c'est quand même la 3eme fois ce mois ci.

Qu'est ce qu'il se passe??

On a trouver Charlie mort sur la grande place, ils demandent à un bon nombre de guardian de se rendre sur place pour enquêter. On garde juste le strict minimum pour surveiller le reste de la ville.

On connais le coupable??

On verra ça sur place on a pas les infos, allez magne toi!!

Raziel monta en voiture avec ses 2 associés et ils partirent en route vers le terrain du meurtre, prenant la route fermé par les gardians pour faciliter le transport. A peine arrivé Ross vit le corps et en fut choqués.

T'as vu dans quel état il est??

Je crois que je vais...

Max lui courut vers une poubelle pour vomir, il n'aurait jamais put être médecin celui là, le jour ou la médecine du travail est venu faire les vaccins habituels, il est tombé dans les pommes en voyant l'aiguille.

Ça va aller Max??

Oui...oui...pas de problème!!

Mais bon ça lui passera c'est comme tout. Pendant que Max renvoyait tous les aliments de la veille, Raziel et Ross se rapprochèrent du corps, alors que la foule semblait nombreuses autour.

C'est le 5eme guardian cette semaine, ça devient inquiétant.

Ross avait raison, de plus en plus de guardian mourrait, voilà 3 semaines et déjà 5 morts. Pour les 4 autres, l'identité avait été rendu publique, mais pas pour se pauvre Charlie.

J'ai appelé ma sœur tout à l'heure pour la rassuré. Tu veux appeler ta femme, je te prête mon tel.

Non merci, elle n'est peut t'être pas encore au courant qu'un guardian est mort, elle doit encore être prise par son travail. Je ne veux pas la déranger. Bon aller allons à la chasse aux infos.

Pas très loin une femme s'effondra de chagrin en hurlant. 2 gardians étaient déjà avec elle pour essayer de la réconforter et la mettre loin de la vue du corps du mari. A coté un petit garçon semblait perdu et ne savait pas quoi faire, il retenait ses larmes comme si il voulait montrer le bon exemple.
Un homme vêtu de blanc s'avança vers Raziel et Ross et tendit un dossier que Raziel refusa.


On connaissait déjà Charlie. Est ce qu'on connait le coupable, on a des empruntes ou quelque chose??

Absolument rien, son assassin devait porter des gants. Nous pensons par contre que Charlie a été tué par sa propre épée, la taille de la coupure correspond à la largeur de l'épée et on est pratiquement sur que le sang sur la lame est le sien. Je pourrais en dire plus après autopsie évidemment.

C'est surement un paria qui a fait ça.

Est ce que l'on peut retirer le corps??

Si les photos sont terminés, oui, inutile de laisser un cadavre exposé ainsi.

L'homme vêtu de blanc s'éloigna alors qu'une fille vint serrer Ross dans ses bras, rassurés. Ça devait surement être sa sœur. A coté Max revenait, un peu pale, alors que le corps de Charlie était enlevé de l'arbre pour être mis dans un sac noir.

Charlie n'aurait pas perdu son épée si facilement, surtout sans blessés son adversaire, il en prenait autant soin que sa famille.

Ce qui veut dire???

On a affaire à un paria extrêmement fort, plus encore que ce qu'on a trouvé auparavant. On ne le trouvera pas si facilement. Il ne s'en est pas pris à Charlie par hasard. Il nous met en garde...

Contre qui??

Contre lui.

Mais Max se tourna d'un seul coup vers une femme qui courait vers lui, sa cousine, enfin Raziel sait plus très bien, et peu importe. Il se contenta de fixer la scène du crime jusqu'à ce qu'une voix appela son nom. Il se tourna vers cette voix en question, mais avant d'avoir put voir quoi que ce soit, quelque chose finit par lui sauter au cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanya Del Vartas

avatar

Métier : Infirmière
Messages : 12
Points : 9070

~ Hey ! you !
Orientation sexuel : Hétérosexuel
Guardians/protégés:
Relations:

MessageSujet: Re: pendu sur la place(PV Tanya)   Lun 27 Sep - 11:08

    La panique prenait le dessus. Tanya était en pleine crise de nerfs, s'imaginant déjà que raziel était mort. Que ferait-elle si c'était le cas ? arriverait-elle vraiment à vivre sans lui ? sans son amour ? après la mort la mort de nathalia, se serait trop dur de résister à celle de Razeil... Tanya ne le supporterais pas. La jeune femme fixa les gens qui l'entourait, essayant de se frayer un passage pour s'approcher de la banderole de sécurité et être ainsi suffisamment proche pour voir le cadavre, pour voir raziel..si c'était lui. Mais rien à faire, c'était un véritable bazar et en plus, la vue de tanya était tellement brouillée par ses larmes que cela devenait encore plus difficile de voir quelques chose.

    - On a affaire à un paria extrêmement fort, plus encore que ce qu'on a trouvé auparavant. On ne le trouvera pas si facilement. Il ne s'en est pas pris à Charlie par hasard. Il nous met en garde...

    - Contre qui??

    - Contre lui.

    Cette voix s'était celle de raziel ! sans aucun doute possible! Tanya émit un rire nerveux et soulager, se retournant dans tout les sens pour trouver d'où venait la voix de son époux. Enfin, elle le vit... poussant une fmeme qui passait devant elle, tanya se mit à courir et se jeta au cou de son mari, le serrant en sanglotant. Combien de temps était-elle rester ainsi, le serrant si fort que s'il avait été humain, il en serrait mort d'étouffement ? Tanya le lâche doucement et le fixa puis soudain, le gifla avec force, le toisant du regard devant tout le monde:

    - comment tu as pût ne pas me prévenir ? j'ai cru que tu était mort raziel !!!!

    Une nouvelle gifle partis aussi rapidement que la première alors que la femme continuait de pleurer, fixant son époux avec un regard noir.

    - as-tu la moindre idée de la peur que j'ai eu ???


    La colère et la tristesse était ce qui se voyait le plus son visage. Tanya leva sa seconde main qui vint s'abbatre sur la joue du vampire puis elle lâche .

    - Nathalia ne t'as t-elle pas servit de leçon ?


    Tanya était la seule femme de l'assemblée à frapper ainsi son époux plutôt que le serrer dans ses bras. max était là, non loin, les fixant du coin de l'oeil. Tanya essuya ses larmes bien que pleurant toujours et fixe raziel tristement, lâchant d'une voix timide:

    - embrasse moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pendu sur la place(PV Tanya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
pendu sur la place(PV Tanya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
guardian ::  :: -
Sauter vers: